BONBONS PIMENTS DE HARICOTS BLANCS, FACILES & SANS GLUTEN

Hello! Vous avez remarqué comme ça sent bon le printemps ? Ces oiseaux qui gazouillent, ce beau ciel bleu… Ça me donne envie de ressortir mes petites robes et mes sandales et de cuisiner des courgettes et des tomates, des artichauts (même si c’est encore un peu tôt). Bref, j’ai envie de mettre un peu plus de soleil dans mes recettes !

Aujourd’hui je vous propose de recycler vos boîtes de haricots blancs ou de découvrir toutes les possibilités qu’offre cet aliment peu connu et un peu méprisé. En effet, les haricots blancs sont souvent associés à des plats très riches (cassoulet, garbure, etc.) mais peu digestes. Sachez qu’il existe d’autres façons de les cuisiner pour profiter avec gourmandise de ses nombreux bienfaits.

Oui, les haricots blancs ont des propriétés très intéressantes ! Riche en protéines et quasiment dépourvue de gras, cette légumineuse apporte aussi une grande quantité de fibres et de fer. Consommée régulièrement elle prévient les risques cardio-vasculaires et régule le transit intestinal. Pas mal non ? Alors oui, ils sont aussi boudés car il peuvent être mal digérés… Mon astuce pour s’éviter une nuit de trempage et une cuisson trop longue… La conserve ! En effet, vous pouvez trouver un large choix de variétés de haricots blancs (coco de Paimpol, mogette de Vendée, haricots tarbais, etc.) en bocaux ou en boite. L’avantage, c’est qu’il sont déjà trempés et cuits. On peut donc les cuisiner rapidement et les intégrer dans des plats ou des salades.

Je vous propose d’essayer mes bonbons piments de haricots blancs, faciles, rapides et épicés… Et bien sûr avec un indice glycémique bas et tout ça sans gluten.

Pour 12 a 14 bonbons piments :

  • 1 boîte de 400g de haricots blancs (si possible nature)
  • 50 g de crème d’avoine (j’utilise l’avoine cuisine de chez Ecomil)
  • 1/2 cuillère à café d’ail semoule
  • 1 échalote hachée
  • 2 à 3 brins de coriandre
  • 1 cuillère à café de gingembre haché (ou déshydraté mais la saveur sera moins prononcée)
  • 1/2 cuillère à café de purée de piment végétarien (si vous n’en trouvez pas vous pouvez le remplacer par du paprika fumé)
  • 1/2 cuillère à café de flocons de piment
  • 1 pincée de cumin (j’ai utilisé des graines)
  • 50 g de farine de sarrasin
  • 5 g de poudre à lever sans gluten (ou de levure chimique)
  • 2 pincées de fleur de sel
  • 4 cuillère à soupe d’huile

1 – Égouttez et rincez les haricots blancs en conserve puis placez les dans la cuve de votre mixeur (ou d’un saladier).

2 – Mixez les haricots en ajoutant progressivement votre crème d’avoine. Si vous n’avez pas de robot mixeur vous pouvez les écraser à la fourchette et ajouter la crème d’avoine.

3 – Hachez la coriandre et incorporez-la à la préparation. Ajoutez l’ail, les flocons de piments, la purée de piments végétariens, le gingembre haché et le cumin. Mélangez le tout.

4 – Incorporez la farine de sarrasin, la poudre à lever (ou la levure chimique) et la fleur de sel. Mélangez le tout et laissez reposer votre pâte environ 15 minutes, le temps d’allumer et de préchauffez votre four à 180ºC.

5 – Versez l’huile dans un bol.

6 – Formez vos boulettes avec vos mains (petite astuce : mouillez régulièrement vos mains pour éviter que la pâte colle) et placez les sur une plaque de cuisson anti adhésive.

7 – Huilez chaque boulette à l’aide d’un pinceau ou d’une cuillère à café.

8 – Enfournez vos bonbons piments et faites les cuire 30 à 35 minutes.

Ils se mangent chauds ou froids en salade ou dans un sandwich… En tout cas, ces petites boulettes sont très pratiques, surtout si vous êtes adepte du batch cooking… À faire et à refaire, en tout cas, je ne m’en passe plus ! À vous de jouer.

Belle journée.

%d blogueurs aiment cette page :