TARTE AUX POMMES AUX FARINES DE KAMUT ET ÉPEAUTRE

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler des farines que j’utilise régulièrement dans ma cuisine. Elles ont remplacé la traditionnelle farine de froment (la fameuse T45) ! En effet, avec le temps la farine de blé ou farine blanche est devenue très indigeste. J’avais toujours le ventre gonflé et souvent des maux de ventre. J’ai même cru que j’étais intolérante sans le savoir. Des analyses médicales m’ont confirmées que je n’avais pas la maladie de Cœliaque… Toutefois, comme c’est de plus en plus le cas, j’ai développé une sensibilité au gluten issu de la culture du blé moderne. j’essaie donc de modérer ma consommation de gluten.

Ma solution : Utiliser des farines anciennes dont la structure moléculaire du gluten est différente et surtout qui en contient nettement mois (environ 10 à 15 % dans le froment contre 3 à 7 % dans des farines comme l’épeautre complet, l’orge mondé ou le kamut). Je les couple avec des farines sans gluten (plutôt sarrasin et châtaigne) et des fécules pour me permettre de réaliser des gâteaux, des cakes et autres tartes sans avoir l’impression de manger du carton pâte !

Si vous avez toujours mal en ventre, des crampes régulières, un mal fou à évacuer ? Je vous partage cet article d’un blog que je consulte régulièrement : Because Gus . Cela permet de comprendre et d’agir pour soigner ses intestins.

Mais revenons-en à ce qui nous intéresse, une recette gourmande, simple et rapide… Avec toujours un œil sur l’indice glycémique des ingrédients pour prendre soin de notre corps et donc de notre santé. Je vais donc vous partager la recette de ma tarte aux pommes avec une pâte à tarte à base de farine de Kamut et de farine d’épeautre complète. Je préfère la farine d’épeautre type Oberkülmer (non hybridée), elle est difficile à trouver mais elle est super pour les personnes qui ont les intestins fragiles et qui sont très sensibles au gluten. Le petit plus de cette recette : elle est aussi vegan friendly !

INGRÉDIENTS

Pour une pâte à tarte de 22 cm de diamètre :

  • 60 g de farine de kamut (ou blé khorasan)
  • 60 g de farine d’épeautre complète – T110 (non hybridé de préférence)
  • 30 g de poudre d’amandes blanchies
  • 30 g de fécule de maïs
  • 5 g de poudre à lever (ou de levure chimique)
  • 40 g d’huile d’olive
  • 8 cl d’eau à température ambiante
  • 2 petites pincées de fleur de sel

Pour la garniture :

  • 150 g de compote de pommes
  • le jus d’un citron
  • 4 pommes moyennes (type golden ou pink lady)
  • 30 g de sucre complet type muscovado
  • 1 belle pincée de cannelle moulu
  • 1 cuillère à soupe d’huile de noisette (facultatif)

PRÉPARATION

1 – Préchauffez votre four à 180°C et commencez à préparer votre pâte à tarte. Dans un saladier, mélangez les farines, la fécule de maïs, la poudre d’amande et la poudre à lever.

2 – Faites un puit au centre et incorporez l’eau et l’huile et mélangez doucement à l’aide d’une spatule depuis l’intérieur vers l’extérieur pour obtenir une pâte souple mais qui se décolle facilement des bords. Inutile de trop la travailler…L’idée est de ne pas faire travailler le réseau glutineux des farines. Laissez reposer à l’air libre 15 à 20 minutes.

3 – Pendant ce temps, lavez, pelez et coupez vos pommes en fines tranches. Arrosez vos tranches de pommes avec le jus de votre citron pour éviter qu’elles noircissent.

4 – Étalez votre pâte au rouleau sur une feuille de papier sulfurisé. Vous pouvez choisir de la déposer un moule à tarte (ou un cercle à pâtisserie) ou de la laisser telle quelle.

5 – Badigeonnez votre pâte à tarte avec la compote de pommes et déposez vos tranches de pommes en rosace par dessus. Parsemez de sucre complet et de cannelle le dessus de votre tarte et enfournez le tout pour 20 minutes de cuisson.

Et voilà, vous pouvez déguster une tarte simple et délicieuse qui ménagera vos intestins et votre glycémie… Bref, de la gourmandise healthy comme je les aime !

Belle journée.

%d blogueurs aiment cette page :